11.  LOI DE LA SUCCESSION

Un même site ne sera pas indéfiniment occupé par la même communauté vivante parce que les agents physiographiques et les organismes eux-mêmes induisent des changements dans le milieu qui permettent l’invasion d’autres êtres vivants jusqu’ici incapables de s’y insérer mais désormais plus efficaces que les occupants actuels, et capables de s’y substituer. 

12.  LOI DU  CLIMAX RÉGIONAL

Les processus de la succession opèrent par un relais des contrôles qui ne sont pourtant pas indéfinis, car ils tendent à un équilibre qui ne comporte pas d’étape ultérieure. L’affrontement des forces climatiques, topographiques, édaphiques et biologiques se résout en un patron qui se modifie de région en région.

 


Par leur seul’ présenc’, la faune et la flore
Sans mêm’ le vouloir, transform’nt leur décor.
Soit qu’ils l’amélior’nt ou le détériorent,
Les premiers venus ont scellé leur sort:
De nouveaux viendront les pousser dehors...
D’autres successions auront lieu encore
Menant au climax -- sommet ou point mort!