15.  LOI DE LA DISTRIBUTION GÉO-ÉCOLOGIQUE 

 « La distribution topographique particulière (micro-distribution) d’une espèce écotypique ou d’une communauté végétale est une fonction parallèle à sa distribution géographique générale (macro-distribution), puisque l’une et l’autre sont gouvernées par les mêmes amplitudes écologiques et, en fin de compte, par des exigences physiologiques uniformes ».  (Boyko 1947)

16.  LOI DU STRESS CLIMATIQUE  

C’est au niveau de l’échange immédiat (micro-biosphère) entre un organisme et son milieu que se produit la tension qui éventuellement ne saurait être vaincue et qui établira une frontière géographique.

17. LOI DES SPECTRES BIOLOGIQUES

La distribution proportionnelle des unités épharmoniques (formes adaptives) est une caractéristique régionale des organismes en corrélation avec les conditions climatiques présentes aussi bien que passées.

18.  LOI DU RÉGIME DE VÉGÉTATION

Sous des climats semblables, dans diverses parties du monde, une même réponse structurale–physionomique-fonctionnelle pourra être suscitée dans la végétation, quelles que soient les affinités floristiques et /ou les relations historiques.

19.  LOI DE L’ÉQUIVALENCE ZONALE

Là où les gradients climatiques sont essentiellement similaires, la zonation latitudinale et altitudinale et les changements cliséraux des formations végétales tendent aussi à l’être ; là où l’histoire floristique est essentiellement identique, les associations végétales le seront aussi.