3.  LOI DE LA TOLÉRANCE

Une espèce est limitée, écologiquement et géographiquement, par les états extrêmes des adversités ambiantes qu’elle peut endurer.

Toutes les espèces, à coup sûr,
N'ont pu aller plus loin que la pire
Des adversités qu'elles endurent
C'est ce qui limite leur empire.


4.  LOI DE LA VALENCE

Dans chaque partie de son aire, une espèce démontre une plus ou moins grande amplitude écologique en s’étendant à plusieurs habitats (ou communautés); ceci est gouverné par le jeu de ses exigences et tolérances selon qu’elles sont pleinement satisfaites ou presque vaincues.
Une forte valence est un puissant atout
Une sort’ d’assurance qui sert de passe-partout.