Ligue des femmes du Québec

Fondée en 1957

   

What to do?

   

Kyoto

Que faire?
1. Le nouveau chef de l'opposition avait reçu l'Air du CO2 et nos suggestions dès octobre 2004:
                                                                                                   2004 10 18 

Monsieur Stéphane Dion
Ministre de l’Environnement
Les terrasses de la Chaudière
10 rue Wellington, 28e
Hull (Québec) K1A 0H3

OBJET : CERNER LES ENJEUX DU CO2

Monsieur le ministre,

Les journaux disent que vous tentez d’apaiser l’Alberta dans le dossier du CO2. Quant à nous, nous croyons que le débat serait bien plus profitable si la population en général était plus à l’aise avec la chimie et les méthodes quantitatives.

Le disque compact ci-joint, L’AIR DU CO2, propose un cours de rattrapage chanté qui devrait, en 3 minutes, aider à mieux cerner les enjeux du CO2.

Par ailleurs, aucune discussion sensée ne peut se tenir sans prendre en considération que les Américains veulent augmenter de 1,8% par an pendant 20 ans leur consommation de charbon transformé en électricité. Du niveau actuel d'un milliard de short tons (2000 livres) de charbon par an, ils entendent passer en 2025 à 1,5 milliard de short tons, c'est-à-dire 4 millions par jour. Leur dernière prévision est parue en janvier 2004 et se trouve à l'adresse internet : http://www.eia.doegov/oiaf/aeo/overview.html.

Nos voisins prévoient ainsi augmenter leurs émissions de CO2 de 6 862 millions de tonnes métriques par an en 2002 à 9839 millions de tonnes par an en 2025! 

Il serait temps pour le Canada - qui fournit actuellement plus de 10% du pétrole et plus de 15% du gaz naturel consommés aux USA - de faire savoir aux clients américains et à leurs gouvernements que nous ne sommes pas satisfaits de leur désinvolture et que nous souhaitons, par souci d'équité, leur faire payer une partie de la facture de Kyoto.

Les taxes ainsi perçues pourront être investies pour des mesures d’économie d’énergie, telle l’entretien des routes et des rues qui en ont bien besoin.

J’espère, Monsieur le ministre, que notre disque et nos suggestions seront entendus.

Claudette Jobin
Présidente


2. - Voici nos dernières interventions à propos des gaz à effet de serre:
Faire mieux et moins cher que le plan Dion pour Kyoto (février 2006)

                                                                                                                    2006 02 10

Monsieur Stephen Harper
Premier Ministre du Canada

80 rue Wellington
Ottawa (Ont) K1A 0A2

Objet : Faire mieux et moins cher pour réduire le CO2

Monsieur le Premier ministre,

Agréez nos félicitations pour votre élection et nos remerciements pour avoir nommé Madame Rona Ambrose au poste de ministre de l’Environnement. Le plan Dion pour Kyoto est mort le jour de votre élection. Comme nous  l’avons fait savoir dans les médias  (voir pièce jointe),  il reste à faire mieux et moins cher pour réduire le CO2.

C’est possible en exigeant davantage des pétrolières de même qu’en taxant le gaz et le pétrole que nous fournissons à nos voisins. Pour aider de la sorte les Américains à amorcer le virage climatique, le moment est d’autant plus propice que le Président Bush, poussé par sa base électorale religieuse, promettra probablement avant les élections de 2006 des mesures de réduction des gaz à effet de serre.

Veuillez agréer, Monsieur le Premier ministre, mes salutations distinguées.

Claudette Jobin
Présidente

c.c.  M. Gilles Duceppe, chef du Bloc Québécois
     
William (Bill) Graham, chef de l’Opposition officielle
      
M. Jack Layton, chef du Nouveau Parti démocratique


3. - Au fond, notre prise de position n’a pas tellement varié depuis longtemps, si bien que nous reproduisons ici ce que nous avions diffusé à l’occasion de la Conférence de Kyoto en 1997 12: